Série J est un court-métrage de fiction qui aborde le thème de la quête et de la construction identitaire.
Réalisé en 2014 par David Ribotti, le film a été produit par Charlie Bus Production et Happy Grip Films.



Note d'intention


À l'heure où les derniers témoins s'en vont, il me semblait intéressant de partir du temps présent pour relater à la génération actuelle la période si difficile de la Seconde Guerre mondiale, avec ses pages les plus sombres de notre histoire.

Série J, c'est l'histoire de Julien, un jeune étudiant stagiaire aux Archives départementales. Il a toujours cru que son grand-père était résistant, mais en se questionnant sur le passé de sa famille, il découvre que ce n'est pas exactement la vérité, et qu'au-delà d'une histoire familiale occultée, c'est tout un système de valeurs qui s'effondre derrière un silence complice.

C'est précisément autour de la confrontation à ce silence que se situe le parcours de Julien. Son travail aux Archives et le retour dans sa ville d'origine vont susciter en lui un véritable désir de quête identitaire.

À travers une histoire individuelle qui s'inscrit dans une histoire collective, le film aborde les multiples facettes de la construction identitaire, mais aussi le questionnement de notre société par rapport à son passé. Un sujet sensible, difficile à aborder et sur lequel aucun jugement n’est porté.



David Ribotti
Auteur-réalisateur













14/05/2014 :
Le film Série J sera présent au Short film corner,
à l'occasion de la 67ème édition du festival de Cannes.